Beren et Lúthien

C’est tout juste remise de mes émotions après ma rencontre avec Alan Lee que je vous propose un petit trésor de la littérature, Beren et Lúthien. Bien sûr, les aventures de Beren et Lúthien apparaissent déjà dans plusieurs ouvrages de J.R.R. Tolkien mais cette édition est d’une certaine manière inédite. Le travail exceptionnel de Christopher Tolkien nous permet de découvrir pour la première fois cette histoire d’amour en entier et sous sa forme originelle. Cent ans après son écriture, Christopher Tolkien nous offre ce beau conte épique sous une nouvelle perspective, complète, grâce aux différentes versions de l’histoire et à ses commentaires. Cerise sur le gâteau, le tout est accompagné des merveilleuses illustrations d’Alan Lee. Avis aux admirateurs de Tolkien…


Auteur : J.R.R. Tolkien

Genre : fantasy

Roman

Résumé

Le jour où Beren voit Lúthien tandis qu’il erre dans les bois, il en tombe amoureux. Il la suit pendant plusieurs jours et lorsqu’elle le voit elle tombe également amoureuse de lui. Seulement Tinwelint, le père de Lúthien, refuse que sa fille, princesse des elfes, vive avec un homme mortel. Bien décidé à empêcher cette union, il annonce alors à Beren qu’il lui cédera sa fille à la condition qu’il lui ramène un Silmaril, un joyau qui se trouve sur la couronne de Melko. Beren, conscient qu’il s’agit d’une moquerie, relève malgré tout le défi et accepte la quête impossible. Lúthien est désespérée.

Avis

D’aucuns diront que ce livre n’apporte absolument rien d’inédit puisque la légende de Beren et Lúthien est déjà contée dans Le Silmarillion et également dans Le Seigneur des Anneaux. Pour ma part, je ne pense pas que les passages concernant les deux amoureux soient si semblables que cela dans les différents ouvrages. Mais cela dépend sûrement de l’avis et des goûts de chaque lecteur. Il s’agit évidemment de la même histoire mais jusqu’alors relatée de manière assez brève dans Le Seigneur des Anneaux et sous différentes versions dans l’Histoire de la Terre du Milieu.

Quoi qu’il en soit je trouve cet ouvrage très bien réalisé. J’ai beaucoup aimé lire le conte, mais son style d’écriture légèrement archaïque peut ne pas plaire à tout le monde. J’ai été surprise par sa longueur, il est tellement court ! Je m’attendais à un récit beaucoup plus long et développé mais je suis heureuse de connaître la « première » version de Beren et Lúthien. Les nombreux extraits proposés à la suite du conte permettent d’appréhender l’histoire de manière très intéressante.

En bref

Une histoire d’amour à découvrir ou à redécouvrir.

Les + : Toute la légende est réunie en un seul ouvrage.

Les – : La lecture des nombreux extraits peut s’avérer un peu déroutante.

Divers

Titre original : Beren and Lúthien

Publication : 2017

Traduit de l’anglais par Daniel Lauzon, Elen Riot et Adam Tolkien

 

Extrait de Beren et Lúthien :

« Or c’était le délice de Dairon et de Tinúviel que de s’éloigner du palais caverneux de Tinwelint leur père et ensemble de passer de longs instants parmi les arbres. Là, souvent, Dairon s’asseyait sur une motte ou la racine d’un arbre et faisait de la musique sur laquelle Tinúviel dansait, et quand elle dansait sur la musique de Dairon plus souple était-elle que Gwendeling, plus magique que Tinfang Warble sous la lune, et nul ne verra jamais une telle cadence sinon dans les roseraies de Valinor où danse Nessa sur les pelouses d’un vert impérissable.

Même la nuit lorsque la lune brillait pâle, jouaient et dansaient-ils encore, et ils n’étaient pas effrayés comme je le serais, car le règne de Tinwelint et de Gwendeling écartait les maléfices des bois et Melko ne les troublait pas encore, et les Hommes étaient retenus par-delà les collines ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *