Miss Peregrine et les Enfants particuliers

Je ne prévoyais pas de lire ce livre de sitôt mais le Père Noël m’a gâtée… alors j’en ai profité. Et quelle surprise ! Ransom Riggs nous offre une histoire surprenante. Une œuvre fantastique de qualité pour les enfants ET pour les adultes.


Auteur : Ransom Riggs

Genre : fantastique

Dès 12 ans

Résumé

Lorsqu’il était enfant, Jacob Portman écoutait les récits extraordinaires que son grand-père lui racontait. Ce dernier lui parlait souvent de l’orphelinat où il a vécu avec ses amis particuliers, un petit paradis caché sur une île du pays de Galles où vivaient des enfants aux capacités hors du commun. Jacob a aujourd’hui 16 ans et mène une vie paisible et monotone. Un jour, il découvre son grand-père mort et aperçoit la créature qui l’a tué juste avant qu’elle ne s’enfuie. Son grand-père divaguait-il vraiment ou l’émotion le fait-il halluciner ? Le jeune homme est bouleversé et se sent coupable de ne pas l’avoir cru. Décidé à connaître la vérité il obtient la permission de se rendre sur l’île mystérieuse. Il trouve les ruines de l’orphelinat : le bâtiment a bel et bien existé et les enfants aussi.

Avis

J’ai été intriguée par à peu près tout. Le titre : je me doutais qu’il s’agissait d’enfants aux pouvoirs extraordinaires mais j’étais malgré tout impatiente d’en savoir plus. La première de couverture : une photo un peu étrange mais j’aime bien. J’ai commencé à lire les premières pages et j’ai découvert avec surprise qu’il y avait d’autres photos, toutes aussi étranges, qui illustraient le roman. En quelques heures ma lecture était terminée. Je savais que je lisais un roman jeunesse mais je ne me doutais pas qu’il serait aussi divertissant pour des adultes. Une belle narration qui évoque brillamment les thèmes de la guerre et du nazisme. J’ai hâte de lire la suite.

En bref

Un coup de cœur.

Les + : Un gros bol d’aventures !

Les – : Certains passages me semblent moins travaillés que d’autres.

Divers

Titre original : Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children

Publication : 2011

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sidonie Van den Dries

 

Extrait de Miss Peregrine et les Enfants particuliers :

« Passé un virage, les arbres se sont clairsemés et j’ai vu la maison surgir du brouillard, au sommet d’une butte envahie par la végétation. J’ai compris pourquoi les garçons avaient refusé de m’accompagner.

Mon grand-père me l’avait décrite des centaines de fois mais, dans ses histoires, c’était un endroit gai et lumineux, qui résonnait de cris et de rires d’enfants. La bâtisse qui se dressait devant moi avait quelque chose d’angoissant. Des branches jaillissaient de ses fenêtres brisées, des lianes dévoraient ses murs, tels des anticorps attaquant un virus. Comme si la nature lui avait déclaré la guerre, mais qu’elle s’obstinait à rester debout , malgré son toit effondré et son évidente décrépitude. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *